Visiter Dendérah en Égypte

Petite ville touristique au nord de Louxor, Dendérah abrite de nombreux sites archéologiques comprenant des temples dont le plus célèbre est celui d’Hathor. Appelée par les anciens Égyptiens Nitentore, la cité est bien conservée. Tout autour, il est possible de visiter d’autres vestiges du passé égyptien qui préservent jalousement leur histoire.

Vue sur le temple de Denderah
Le temple de Denderah – GNU Olaf Tausch

Le temple de la déesse Hathor

La construction de ce temple fut entreprise sous le règne de Pépi Ier, un roi de la VIe dynastie. C’est un lieu de culte pour vénérer Hathor, la déesse de la beauté, de l’amour, de la joie et de la maternité. Elle est souvent représentée sur les fresques et les murs sous forme d’une femme à corne ou radicalement représentée sous l’aspect d’une vache sacrée. L’édifice est fait en granit rose et son esplanade est impressionnante avec ses 18 m de hauteur et ses 24 colonnes qui la soutiennent. On peut voir à partir de ces colonnes hathoriques combien les architectes égyptiens étaient habiles et pleins d’imagination. La terrasse du temple est accessible par deux escaliers. De là, on peut admirer le paysage désertique ainsi que le lac sacré.

Le Temple de Dendérah
Temple de Dendérah – GNU Alex Lbh

Le lac sacré

Situé au sud-ouest du temple, il servait autrefois à la célébration des mystères rattachés à la résurrection d’Osiris ainsi qu’à la mort. Mais le lac fut également le lieu où les prêtres effectuaient la purification. Grâce aux fouilles, on a trouvé un trésor d’orfèvrerie près du lac. On peut voir une partie des objets au musée du Caire et une autre au Musée du Louvre. L’eau du lac n’est plus visible actuellement. Il ne reste plus que des palmiers doums.

Le temple d’Isis

Ce temple qu’on appelle aussi un mammisi est le lieu où on commémorait la naissance du fils d’Isis, Ihi. Il se trouve à droite de l’entrée du temple d’Hathor. Un autre mammisi a été également construit pour soigner les malades selon les indications de la déesse. En dehors de ces temples se trouvent d’autres monuments qui furent construits à des époques différentes, s’agissant entre autres de l’église copte et du sanatorium.

Le Complexe du Temple de Denderah
Le Complexe du Temple de Denderah – Creative Commons H. Grobe

Mais, en tout cas, le voyage en vaut la peine, surtout pour ceux qui sont des amateurs d’histoire. De plus, le site fait partie de ceux qui sont encore bien conservés en Égypte. La profondeur des cryptes, les fresques joliment gravées qui reproduisent différentes scènes font de l’ensemble du site une intéressante découverte.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *